AUTEURS A – F

syetloiRoy « Chicky » ARAD

Né en 1977 à Beer-Sheva en Israël, Roy Arad habite actuellement à Tel-Aviv. Il est poète, chanteur, scénariste, artiste et militant politique. Il édite la revue de poésie Maayan (Magazine for Poetry, Art and Ideas) et collabore au quotidien Haaretz.

​Présent dans le n°4-5.


Lothaire ARNOUX

gziay8fA travers dessins, peintures, gravures ou animations, Lothaire se plaît à inventer des labyrinthes visuels. Les éléments, parfois récurrents, se mêlent, se percutent, entrent en collision ou se frôlent au travers de paysages oniriques. Basé à Nancy, il explore aussi bien le design graphique que l’illustration ou la création animée.

instagram
facebook

(illustrateur)

Présent dans le n°6.


Sans titre (2)Ulrike BAIL

Née en Allemagne en 1960, Ulrike Bail est une poétesse qui vit au Luxembourg depuis 2006. Après des études en théologie protestante, elle publia de nombreuses études sur les psaumes, sur la violence et les traumatismes dans l’Ancien Testament. Ses travaux dans le domaine de l’exégèse biblique sont fondés sur une approche gender. En poésie, elle fut primée au Concours littéraire national luxembourgeois en 2011 et 2015. Elle vit aujourd’hui de son écriture et de l’enseignement de l’allemand.

DERNIERES PUBLICATIONS :
– Die Empfindlichkeit der Libelle, Phi, 2017
– sterbezettel. gedichte, Offenes Feld, 2016

http://www.ulrike-bail.de/Ulrike_Bail/Willkommen.html

Présente dans le n°7.


Simon BAILLY

dmn1fyf-1Diplômé de l’ESAL (Ecole Supérieure d’Art de Lorraine), Simon Bailly est graphiste/illustrateur, à l’aise sur de nombreux supports y compris animés. Son univers graphique original et sa vision légèrement ironique du monde a séduit l’équipe de l’Imagerie d’Epinal pour laquelle il a réalisé de nombreuses planches inédites, avec une fraicheur du dessin qui fait du bien. Il a réalisé dans les locaux de l’Imagerie d’Epinal une superbe fresque inspirée de la campagne napoléonienne d’Egypte.

Illustrateur – http://simon-bailly.tumblr.com/ 
Présent dans le n°3.


Yahia BELASKRI

f1adsm0Yahia Belaskri est né à Oran (Algérie). Après des études de sociologie, il est responsable des ressources humaines dans plusieurs entreprises algériennes puis se tourne vers le journalisme. Un an après les émeutes d’octobre 1988, il décide de s’installer en France. À travers de nombreux articles, des essais et des nouvelles ainsi que sa participation aux travaux de recherche sur la mémoire de la Méditerranée, il pose un regard critique empreint d’un profond humanisme sur l’histoire de l’Algérie, de la France et des rapports si complexes entre ces deux pays. Son premier roman Le Bus dans la ville, a connu le succès auprès de la critique littéraire.

A publié aux éditions Magellan et Cie, Vent d’ailleurs et Apic.

DERNIÈRES PUBLICATIONS :

Abd El-Kader : Le combat et la tolérance, ed. Magellan et Cie, 2016
Haïti en lettres et en images (avec des photographies de Francesco Gattoni), ed. Magellan et Cie, 2014
Les Fils du Jour, ed. Vents d’ailleurs, 2014 ; & ed. Barzakh, Alger, 2015 (Prix Beur FM TV5 Monde 2015 ; Prix Coup de cœur des Journées du Livre Européen et Méditerranéen 2014)

​…ainsi que plusieurs nouvelles dans différents recueils.

​Présent dans le n°3.


Anton BERABER

g7lblp2Né en 1987, A. B. affronte sa peur de la littérature dans les cafés de villes immenses. Il reste, une fois retranché tout ce que l’on connaît, une masse inexplicable au monde, le poids de sa matière noire, qui ne laisse pas de le fasciner. Rien de valable ne saurait s’énoncer clairement.
Écrit lentement, dort mal, laisse la monnaie.

DERNIERES PUBLICATIONS :
– « Paysage de l’Égypte », in Nouvelle Revue Française, N° 636, Mai 2019
La Grande Idée, Gallimard, 2018
– Fonction publique, plaquette, photographies de G. Ducroquet, 2015

Présent dans REVU n°6


Yannick BÉRIAULT

64bxy92Né aux environs de Montréal, en 1983. Poète et penseur de l’inactuel, son écriture se nourrit d’une relation esthétique à l’espace, au temps, aux éléments et au désir sous toutes ses formes. L’on peut deviner dans ses textes la recherche d’un approfondissement du monde, du réel, par les sens et par l’expérience, avec comme véhicule principal le langage et ses limites… « Là où les mots manquent ou ne suffisent pas, là se trouve une étendue inconnue, une tension à penser, une source vive de signifié sauvage… »

Publie principalement en ligne.
http://lesensdutemps.tumblr.com
Présent dans le n°3.


Clément BEURET

1fgu69iNé en 1992 dans les Vosges, Clément a toujours été passionné par la compréhension du vivant, notamment du monde végétal. Aimant le sport et la découverte, il allie ces deux passions par quelques voyages à vélo, puis trouve son bonheur en tant que forestier dans les montagnes de Vanoise.

​Comme beaucoup, il ramène quelques photos de ses « périples ». L’une d’entre elle est en couverture du premier numéro. Elle a été faite en Bosnie lors d’un « roadtrip » avec un ami fondateur de REVU.

Illustrateur.
Présent dans le n°1.


Julien BLAINE

sevpe9jNé en 1942 à Rognac dans les Bouches-du-Rhône, Julien Blaine est une des créateurs de la poésie action. Sa poésie s’expérimente avant tout physiquement : elle est, d’évidence, performative. Ainsi elle expérimente la mise en danger du corps, et la mise en danger du poète, qui toujours oscille entre grotesque et tragique. Performances, livres, affiches, disques, tract, mail-art, objets, films, revues, journaux… sa production est multiple, mêlant éphémère et durable, friable et solide. Pas un outil, un médium qui ne lui échappe. Mais rien qui ne soit achevé, arrêté.

Il a crée en 1976 la revue Doc(k)s et est le fondateur du Centre International de Poésie de Marseille (C.I.P.M.).

Il a publié plusieurs revues et commit nombre d’ouvrages.

DERNIERES PUBLICATIONS :
Partitions, ed. Manuella, 2017
Lecture de 5 faits d’actualité par un septuagénaire bien sonné, ed. Al Dante, 2016
Insection Généralisée (une pandémie ?), ed. Dernier Télégramme, 2015

Présent dans le n°2.


ssrqwhvMaxime BLIN

Maxime Blin, originaire de Tours, parcourant les routes d’Europe dans son J9 aménagé, parvient à allier son goût pour le voyage à l’art de la photographie ; des plages d’Islande aux dunes de Chegaga.

Illustrateur.
Présent dans le n°2.


Tom BURON

Sans titre (7)Tom Buron est né en 1992. Ses poèmes et nouvelles ont paru dans de nombreuses revues et anthologies (Souffles, Traversées, Rue Saint Ambroise, Le Cafard Hérétique, Schnaps !, FPM, etc.). Il est l’auteur de Le Blues du 21e Siècle & Autres Poèmes, Nostaljukebox, préfacé par le poète beat Jack Hirschman, et Nadirs, finaliste du Prix SGDL Révélation de Poésie 2019. Par ailleurs, il traduit de l’anglais et performe ses textes avec des musiciens de différents horizons. Zéno Bianu le présente en ces termes : « Proche d’Arthur Cravan, qui se définissait comme un « poète au pas d’ours », il perçoit l’écriture comme une forme supérieure de shadow-boxing. Une boxe lancinante contre – et avec – son ombre. Ouvrant des brèches sur un monde enfin repassionné. »

DERNIERES PUBLICATIONS :
– Nadirs, éditions Maelström, 2019
– Nostaljukebox, éditions Maelström, 2017
– Le Blues du 21e Siècle et Autres Poèmes, 2016

En tant que traducteur :
Prélude au Livre de Jade, Park Barnitz, éditions l’Angle Mort, 2019
9 poèmes de l’exaltation perdue, Joseph Ridgwell, éditions l’Angle Mort, 2019

Présent dans le n°7.



Muriel CARMINATI

Sans titre (5)Née en Lorraine, Muriel Carminati vit à Nancy depuis de nombreuses années. Elle a publié une quarantaine de livres, dans le domaine de la littérature jeunesse pour l’essentiel.
Elle s’essaie, par ailleurs, à la poésie (plusieurs recueils publiés au fil des ans et présence régulière dans des revues comme Diérèse, Friches ou encore Arpa) et à la nouvelle. Son inspiration est souvent liée à ses voyages et à ses lectures de littérature étrangère.

DERNIERE PUBLICATION :
– L’oiseau de Sibérie, livre audio chez 15Kéditions, 2019

Présente dans le n°7.


Antoine CASSAR

n8ghyvjPoète et traducteur maltais, né en 1978, Antoine Cassar a grandi entre l’Angleterre, l’Espagne et Malte mais a fait ses études en France et en Italie et vit aujourd’hui au Luxembourg où il travaille comme traducteur.

Il a reçu le prix United Planet en 2009 pour son poème Merħba, a poem of hospitality.

​Sa poésie se couple à ses combats pour la liberté de circulation et les droits des migrants et pour ce faire, privilégie toujours le multilinguisme.

Passeport, qui dénonce les politiques migratoires et la barrière physique et psychologique qu’est la frontière, a été réédité en 2017 chez Faï Fioc.

DERNIÈRES PUBLICATIONS :
Bejn / Between, ed. Edizzjoni Skarta, 2011
Passaport, 2009
Merħba, 2009
Mużajk, ed. Edizzjoni Skarta, 2008

Présent dans le n°3.



Sans titre (1)Jacques CAUDA

Né en 1955, Jacques Cauda mena d’abord une carrière de réalisateur de documentaires (1978-1998). Il se consacra ensuite à la peinture, notamment le pastel à l’huile, et créa le mouvement surfiguratif. Il en exposa les grandes lignes dans le manifeste Toute la lumière sur la figure en 2009. Parallèlement il poursuite également une activité d’écrivain.

A publié aux éditions Tinbad, Furtives, Z4, Les Crocs Électriques, Jacques Flament, etc

DERNIERES PUBLICATIONS :
AniMots, poèmes illustrés, Hors Série n°2 des éditions Chats de Mars, 2019
Sale trine, poème, avec une illustration, éditions Furtives, 2019
Profession de foi, récit, éditions Tinbad, 2019

http://jacquescauda.canalblog.com/

Présent dans le n°7


wfqhlz6Ronan CHARLES

Artiste plasticien mais aussi poète, Ronan Charles questionne la présentation/représentation du poème et ce qui fait sens en elle, à l’image de son calligramme « Reconnaïs-toi » ou du poème interactif « Poïoptique ».

http://ronan-charles.com/
Présent dans le n°2.


Patrick CHAVARDÈS

asghronNé à Paris XIVe de parents écrivains, Maurice Chavardès et Marilène Clément. Lycée Marcelin Berthelot à Champigny-sur-Marne. Études de lettre modernes et philosophie à l’Université de Vincennes. Cours de théâtre avec Christian Dente à la maison de la culture Daniel Sorano à Vincennes. Enseignant en banlieue (Val de Marne) pendant plusieurs années. Plusieurs voyages et séjours à l’étranger: Londres, Amsterdam, Milan puis l’Asie. S’installe à Chalon-sur-Saône en 1995 où il crée des ateliers d’écriture (université populaire). Résidence d’auteur à Vézelay en février-mars-avril 2012 (écriture à partir de Georges Bataille). Participe au festival de poésie de Lodève depuis plusieurs années.

A publié aux éditions du théâtre Vesper, Gros Textes, Le Limon, Rafael de Surtis et L’arachnoïde

DERNIÈRES PUBLICATIONS :
A la mesure de l’effroi, ed. L’arachnoïde, 2015 – préface de Bernard Noël.
– Une chance noire, ed. Rafael de Surtis, 2012 – préface d’Alain Jugnon.
– Alcôve, ed. Le Limon, 2011

Présent dans le n°2.


Sans titreGilbert COQALANE

Artiste plasticien de Nancy, spécialisé en art urbain, installation, performance, collage et design, Gilbert Coqalane interroge au travers de travaux plastiques variant les supports et s’accompagnant de performances et de publications, l’engourdissement de notre société qui n’obéit plus qu’à la norme et à la règle. Ses œuvres jouent sur la surprise et l’absurde de la situation et agrémentent le quotidien des passants d’une bonne dose d’insolite et de poésie.

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Un Morse, Un Rhinocéros, Un Poulpe…, Le Potager moderne, 2018
Gilbert Coqalane écrit aux SAV, BOURIN, 2014

http://www.certifiecoqalane.net/

Présent dans le n°7.


Dom CORRIERAS

aynpuoeDom Corrieras, né dans la région bordelaise en 1952, a fait carrière comme designer industriel, créatif publicitaire, ainsi que dans la presse et l’édition. Il a animé des années durant, des scènes slam-poésie sur la Côte d’Azur où il a vécu la plus grande partie de sa vie, ainsi qu’en Corse. Il a publié divers recueils de poésie, dont le dernier, ad libitum est sorti en 2017 aux éditions Baz’Art Poétique. Il anime également depuis quelques années avec l’association Z’art Be, les « Rencontres Poétiques de Woippy » qui invitent chaque mois, à découvrir un ou une poète confirmé(e) ou en devenir.

Présent dans le n°4-5.


Léa-Nunzia CORRIERAS

Sans titre (4)Léa-Nunzia Corrieras est cinéaste. Son travail est à la croisée du documentaire et de la poésie et gravite autour des notions de langage et de transmissions intimes et politiques, questionnant notre ancrage dans les fictions quotidiennes nommées Histoire ou Réel.

Elle vit et travaille à Toulouse où elle et ses acolytes rencontrés sur les bancs de L’ENSAV (école nationale supérieure d’audiovisuel) ont fondé le collectif Sha Mat, les films sans défense, outil pratique pour une approche horizontale dans la création collective et pour la valorisation d’un cinéma de faiseurs-penseurs engagé et indépendant.

Filmographie sélective :
Voies d’Echo, documentaire, 57′, 2019
Diffusions : Festival À Propos d’Elle(s) 2019, Cinéma le Cratère, Toulouse
E mi pös pà filé, essai documentaire, 15′, 2017
Diffusions : Les Onze Pour Cent, 2019 / Fenêtre sur L’ENSAV, Cinémathèque de Toulouse, 2018 / Festival À Propos d’Elle(s), Cinéma le Cratère, Toulouse, 2017

Présente dans le n°7.


Martin DANEŠ

0nrtcpvNé à Česká Lípa (Bohême du Nord), Martin Daneš partage son cœur et son existence entre la République tchèque et la France. Ayant fait une partie de ses études à Paris, il écrivait pour des journaux tchèques, français et belges. Au début des années 1991-1992, il a été conseiller diplomatique à l’Office du Président de la République tchèque. Dans les années 1990 et 2000, il a successivement dirigé trois périodiques tchèques : le quotidien Denní Telegraf (Télégraphe journalier), le mensuel Mezinarodni politika (Politique Internationale) et la version tchèque de Hustler, l’illustre magazine pornographique créé par l’Américain Larry Flynt. Son premier livre est sorti en 1998. Il vit aujourd’hui à Paris et écrit également en français.

DERNIERES PUBLICATIONS (en Français) :
Le char et le trolley, ed. Vents d’ailleurs, La Roque d’Anthéron, 2014

http://martindanes.com/auteur/
​Présent dans le n°3.


Pierre-Aurélien DELABRE

Sans titre (6)Né en 1988 en région parisienne, Pierre-Aurélien Delabre a enseigné la philosophie pendant plusieurs années à Marseille. Son premier recueil de poèmes, Volcans, est sorti en 2019 aux Éditions Abordo. Les poèmes publiés ici sont extraits d’un recueil en chantier. Il a également publié dans diverses revues (Traversées, Lichen, Poésie première…). Il vagabonde actuellement entre Marseille et Naples.

DERNIERE PUBLICATION :
– Volcans, Abordo, 2019

Présent dans le n°7.


Louison DELOMEZ

iydeuv1Louison Delomez n’a actuellement publié que dans les revues Lichen et REVU de Nancy, où il vit depuis sept ans. Il écrit et lit de la poésie depuis son adolescence, et il lui a fallu presque quinze ans pour qu’il ait le sentiment de trouver enfin sa propre voix poétique, même s’il croit être encore loin de ce qu’il aimerait atteindre. Par le biais de la publication, il s’agit pour lui de se constituer une sorte de socle, afin qu’il puisse donner à son travail plus de clarté, pour lui permettre d’évoluer plus fermement.

​Présent dans le n°2.


Julie DEUTSCH

sjrvhxaNée en 1991 à Strasbourg. Diplômée de l’école nationale supérieure d’art et de design de Nancy (2016), elle vit et travaille entre la France et la Belgique. Son travail examine des notions de frontières et d’enclaves : visibles et invisibles, officielles ou officieuses. Elle ancre son travail dans différentes régions notamment en Palestine, Tunisie, Belgique, France, ou encore au Maroc.

Illustratrice.
Présente dans le n°3.


Guilaine DIDIER & Gabriel DURNERIN

ltfhitiGuilaine et Gabriel aiment s’amuser. Les mots c’est chouette, mais c’est encore mieux si on joue avec ! Concepteurs d’Escape Games de leur profession, ils aiment décliner leur passion ludique sous toutes les formes (jeux de société, jeux d’énigmes ou de mots, jeux de rôle, jeux vidéo…). Ils habitent actuellement en Belgique où ils poursuivent leurs aventures ludiques.

https://www.escapeprod.com/fr/
Présents dans les n°2 & 3.


lsqmbyuDanièle DOSSOT

Danièle Dossot est une poète qui partage sa vie entre la Lorraine et la Bretagne.

DERNIERES PUBLICATIONS :
Nocturnes, ed. Stellamaris, 2016
Les Passantes, ed. Stellamaris, 2014
Ce qu’il reste de l’aube, ed. Atramenta, 2013

​Présent dans le n°1.


Amélie DRUAND

Sans titreDepuis sa plus tendre enfance, Amélie a été elle-même mais aussi beaucoup d’autres : sa sœur, la fleuriste, la police, le lac du Salagou. Parfois ça l’amuse, parfois ça la déprime. Réfractaire à toute forme d’enseignement, elle est pourtant contrainte par sa vieille tante à suivre des cours de finance et de balistique à l’école élémentaire Philippe Cadique, dans le Gard. Elle en est exclue à l’âge de sept ans pour y avoir inventé, avec ses camarades de CE1, le lance-pierre à plasma. Par pur esprit de vengeance, elle devient écrivaine.

Présente dans le n°7.
Photo © Joëlle Dollé


Patrick DUBOST

vibuc92Patrick Dubost a publié une trentaine de livres et deux CD. Il intervient depuis de nombreuses années en « lectures / performances », donnant à entendre ses textes au travers de sa voix, ses gestes, son énergie et l’exploration des diverses possibilités techniques de travail du son. Chaque poème s’appuie sur un dispositif sonore, visuel et poétique autonome. Cela donne alors des récitals de parole et de rythme entre drôlerie, questionnements métaphysiques et tendre regard sur le monde. Patrick Dubost intervient régulièrement en France mais aussi au Québec (Montréal, Québec, Chicoutimi) ou encore : Sidi Bou Saïd, Monza, Tirana, Athènes, Londres, Gênes, Beyrouth, Zagreb, où il est traduit et publié. Une part de son travail se fait aussi sous le nom de son alter ego Armand Le Poête, qui écrit et publie des « poêmes » naïfs et singuliers, dans une calligraphie maladroite, libre et inventive.

A publié aux éditions La Boucherie Littéraire, Les Lieux Dits, La Rumeur Libre, Color Gang, VOIX, Comp’Act, La Bartavelle, MEM/Arte Fact, Cheyne, Le Pré de l’Âge, h,d,p, (Croatie), DIJA Poradec (Albanie) et Tipothito (Grèce).

DERNIÈRES PUBLICATIONS :
13 poèmes taillés dans la pierre, ed. La Boucherie Littéraire, 2016
Juste un mot, ed. Les Lieux Dits, 2015
Tombeaux perdus, ed. La Rumeur Libre, 2014

QUELQUES PUBLICATIONS sous le nom d’Armand Le Poête :

Les poêmes de Ménétrol, ed. La Rumeur Libre, 2016
Amour(s) toujours, ed. Gros Textes, 2013 (Prix des Découvreurs 2015)
Nouveaux Poêmes d’Amour, ed. La Rumeur Libre, 2008

http://patrick.dubost.free.fr
http://armand.le.poete.free.fr
Présent dans le n°2.


Ema DUBOTZ

Sans titre (2)Ema explore à la lisière des mots, du corps et du mouvement. Ecrire c’est autant tracer que dire, façonner un contexte, occuper l’espace. Les mots comme des déclencheurs du mouvement, en lien, en réponse, en écho. Écrire le mouvement. Faire. Défaire. Varier. Créer des ruptures. Y revenir. Et faire silence.

Publications dans boXon, Coeur de Plumes, Région Centrale (Milagro éditions), Les caprices de la femme en rouge, Le Festival Permanent des Mots.

Présente dans le n°7.


Chantal DUPUY-DUNIER

rvhhxruChantal Dupuy-Dunier, née le 28 novembre 1949 en Arles, vit en Auvergne.

Elle a publié plus de vingt livres dont Initiales (Prix Artaud 2000), Creusement de Cronce (Voix d’encre), Éphéméride et Mille grues de papier (Flammarion). A publié aux éditions Flammarion, Henry, Les Lieux Dits, La Bartavelle, Voix d’encre, Albatroz/Manège du cochon seul, Artémis, Encres Vives, Motus, L’Idée Bleue/Cadex, La Porte, L’Arbre à Paroles, Les Cahiers des Passerelles

DERNIÈRES PUBLICATIONS :
C’est où Poezi ?, ed. Henry, 2017.
Grandval, ed. Les Cahiers des passerelles, 2016 (avec 10 gravures de Marie Naud)
Pluie et neige sur Cronce Miracle, ed. Les Lieux dits, collection 2 Rives, 2015 (avec 11 encres de Michèle Dadolle)

Présente dans le n°3.


Tiphaine DUSSART

9pwgpc1Née à Saint Nazaire dans les années 90, Tiphaine est peintre en décors, graphiste et créatrice d’objets. Sa pratique, basée sur la récupération de matériaux et la customisation d’objets, s’applique sur tous types de supports, 2D et 3D, du petit bijou brodé à la fresque murale de plusieurs dizaines de mètres de longueur.
Après un BTS en Communication Visuelle Print à l’ESAAT de Roubaix, et un DNAP Design Graphique aux Beaux-Arts de Toulouse, elle se forme à l’Afpa de Bordeaux en Peinture en décors.
Suivront 3 années à sillonner le monde en tant que commerciale dans le cinéma d’animation.
Aujourd’hui, elle combine sa passion pour l’art pictural et la vie nomade en créant son entreprise de décoration itinérante.

(illustratrice)

Présente dans REVU n°6


Khalid EL MORABETHI

Sans titre (3)Khalid El Morabethi vit, étudie, cultive son jardin au Maroc à Oujda. Il fait des exercices

DERNIERE PUBLICATION :
E.X.E.R.C.I.C.E.S, Atelier de l’Agneau, 2017

https://secicrexe.tumblr.com
https://www.instagram.com/elgnairttriangle/

Présent dans le n°7.


Nawal FARHAT

dadlm14Nawal Farhat est née à Strasbourg en 1984. Elle y étudie les arts-plastiques en 2002. Sa première exposition collective a lieu un an plus tard. En 2004, elle entre à l’Académie des Beaux-Arts de Nancy. Elle explore différentes techniques. Le dessin reste son média privilégié. En 2010, elle décroche le diplôme. Des rencontres marquantes vont influencer son œuvre, notamment celles de danseurs, peintres et écrivains lorrains. En 2014, elle s’installe à Arles : un tournant majeur qui va enrichir de poésie son écoute contemplative. Elle tend à parvenir à l’essentiel de la création et à l’essence-même dans la création. Aujourd’hui elle vit Toulon et esquisse un paysage intime :

« Dessin, écriture, danse.
En ce que le dessein révèle de nous.
Aussi, en ce qu’il se réalise avec nous.
C’est en ce sens que je trace encore.
Le point se transforme en ligne,
Elle en papillon.
L’idée en nous s’anime;
Le font les nuages,
La rosée le matin.
Le visible et l’invisible
Se lient, se lisent.

Dessin : écriture dense. »

NF 2017A

Illustratrice.
Présente dans le n°2.


Fabrice FARRE

cfp8b6mFabrice Farre est né de parents Italiens, à Saint-Etienne. C’est dans cette ville qu’il travaille aujourd’hui.

Ses textes ont paru dans plus de cent revues, comme : N47, Terre à ciel, Microbe, Revue des Ressources, Coup de soleil, Phoenix, La piscine, Rrose Sélavy, Lichen, Incertain regard, Osiris, etc., ainsi que dans une dizaine d’anthologies.

Il a publié, notamment, chez Le Citron Gare, Henry, Pré#carré, La Porte, Encres Vives et La Crypte.

DERNIERES PUBLICATIONS :
Mémoires (avec l’artiste peintre Anne Slacik) – Ce qui reste, revue de poésie contemporaine, 2018.

VONT PARAITRE SOUS PEU :
– Partout ailleurs, p.i.sage intérieur (prose)
– Inflexion (avec trois peintures de Muriel Carrupt), Rafael de Surtis

http://www.biendesmotsencore.blogspot.com
Présent dans les n°4-5, 7


Estelle FENZY

7xbp6smEstelle Fenzy est née en janvier 1969. Elle a vécu près de Lille, puis à Brest. Aujourd’hui, elle habite Arles où elle enseigne. Elle écrit depuis 2013, des poèmes et des fragments, dans une langue dense, dépouillée qui fuit les artifices et se concentre sur l’intensité de l’émotion.

A publié aux éditions La Part Commune, La Porte, Al Manar et Henry.

DERNIÈRES PUBLICATIONS :
Rouge vive, ed. Al Manar, 2016
Juste après, ed. La Porte, 2016
L’Entaille et La Couture, ed. Henry, 2016

​Présente dans le n°2.


Michèle FINCK

1podjlp

Michèle Finck a publié quatre recueils de poèmes, les trois derniers chez Arfuyen. Elle est professeure de littérature comparée à l’université de Strasbourg et a aussi publié plusieurs livres sur la poésie. La revue « Nu(e) » va consacrer un numéro spécial à son œuvre poétique en mai 2019 (250 pages).

DERNIERES PUBLICATIONS :
Connaissance par les larmes, Arfuyen, 2017 (Prix Max Jacob).
La troisième main, Arfuyen, 2015 (Prix Louise Labé)
Balbuciendo, Arfuyen, 2015

Présente dans REVU n°6


Sans titre (1)Carolina FONSECA

Née en 1987 à Cali, Colombie.Vit et travaille à Metz. Artiste plasticienne, diplômée de l’École Supérieure d’Art de Lorraine, Carolina Fonseca mélange les techniques du dessin, de la sculpture et de l’installation pour porter une réflexion autour des pratiques simples mais essentielles de nos vies. Elle interpelle les tensions entre activité et non-activité, oisiveté et travail, production et pensée, déplacement et quiétude, vivant et non-vivant, afin de trouver des nuances entre deux notions qui semblent s’opposer. Le mi-chemin, l’entre-deux, la transition entre deux états impliquent aussi de repenser les espaces et de leur donner une nouvelle valeur, de reconsidérer le territoire.

(illustratrice)

Présente dans le n°7


Michèle FORESTIER

qde6kxaNée en 1951 à Grenoble, Michèle Forestier est une « artiste en herbe » depuis longtemps et surtout depuis 2005 où elle a cessé d’enseigner les arts plastiques au Collège et Lycée après 30 ans de bons et loyaux services ! Le monde végétal et l’état de la planète occupent une place primordiale dans sa production. Elle partage à Cluny où elle vit, les actions et expositions du collectif d’artistes noyau doux.

Crédit photo : Vincent Verschoore

Illustratrice.
Présente dans le n°4-5.


Sans titreJulie FREICHEL

Julie Freichel a été diplômée à l’ENSAD de Nancy. Elle réside et travaille aujourd’hui à Nancy au sein des ateliers Ergastule. Sa démarche plasticienne s’articule principalement autour de la photographie, l’écriture et la vidéo.

Son travail évoque la relativité de la perception humaine, par le biais de l’image, qu’elle soit fixe ou animée, n’accrochant la réalité vécue qu’au prisme de la lumière et de la physique, la juxtaposant à une pratique de l’écriture, qui n’est aussi qu’une matière dans laquelle l’homme se doit de puiser afin d’appréhender le monde. Ses œuvres naissent ainsi d’envies liées à des expériences vécues, couplées à des expériences littéraires.

(illustratrice)

Présente dans le n°7