Le Mot Ment du 25 janvier 2020

Grotte, bar-à-sieste, salle de réunion. Tous les lieux se prêtent à la poésie ! Le Mandala n’a plus aucun secret pour un Mot Ment qui se prend à voyager spatialement et métaphoriquement. Était au menu ce samedi : poème dont sourd un brin de désespoir mais que la compagnie des poètes atténue, poème sur le courage dans l’adversité généralisée et mondiale, poème-rap au flow hypnotique, poème sur la fulgurance du geste sportif. Un florilège assortis des poèmes de Jacques Izoard et Charles Dobzynski tirés du 19e numéro de la revue Présages, sur le thème « comment est la poésie » paru en 2007 (éditions la Différence). Fin de séance : une envie se dessine pour la prochaine. Pourquoi pas un petit atelier d’écriture ? Pourquoi pas quelques Contrerimes chères à Toulet ? Pensez à venir samedi prochain avec votre meilleur ami le stylo !