Le Mot Ment du 16 mai 2020

Grand bol d’air pour le Mot Ment, qui, faute de pouvoir retrouver son repaire au bar à sieste du Mandala, a déclamé ses vers du côté du parvis de la médiathèque Malraux. Extérieur + groupe de dix participants + échanges de poèmes mais pas d’étreintes – les conditions n’ont en rien terni une séance baignée par le soleil et le bonheur de se retrouver. Comme à l’habitude, Hugues, Fred, Alex. S, René-Ralf, Michel et Alex P. ont partagé leurs dernières productions. On a aussi découvert le talent d’Achille qui nous a lu des poèmes tirés de « L’envers en vers » d’Hakim Bah. Ce fut également l’occasion de découvrir des poèmes du recueil « Je suis debout » de Lucien Suel. On remet ça samedi prochain ?